La carte graphique GeForce RTX 3090 de Nvidia, un bijou technologique

0
236

La pratique des jeux vidéo est une activité divertissante et très répandue dans le monde. Elle est essentiellement basée sur la qualité de la carte graphique utilisée. En 2020, Nvidia a sorti un véritable bijou, la rtx 3090, qui a été présentée par son CEO en personne. En découvrant ses caractéristiques grâce à cet article, vous comprendre pourquoi vous devez absolument vous l’offrir.

Caractéristiques techniques de la RTX 3090

Cette carte graphique possède la puce graphique GA102. Contrairement aux précédents modèles, elle a beaucoup plus d’unités de calcul actives. Le résultat obtenu est assez impressionnant : 10496 CUDA, 82 unités qui accélèrent le rendu en raytracing, et 328 unités entièrement dédiée à l’IA (Tensor).

En termes de rastérisation, la RTX 3090 est 10 à 12 % plus rapide que ses prédécesseurs à l’instar de la GeForce RTX 3080. Avec une telle performance, il est évident qu’elle supporte n’importe quel jeu en 4K sans la moindre difficulté.

La GeForce RTX 3090 a ceci de particulier qu’elle est aussi bien conçue pour les joueurs que pour les créateurs. Sa mémoire graphique embarquée offre 24 Go de GDDR6X à 2438 MHz.  Avec un bus 384 bits, cette carte offre une bande passante globale de 936 Go/s. Enfin, sa fréquence moyenne tourne aux alentours de 1700 MHz.

Un refroidisseur très efficace

Le refroidisseur de la GeForce RTX 3090 a un fonctionnement assez original. Il coupe automatiquement la ventilation quand la température de la carte avoisine les 40 °C. La température de la puce est maintenue dans l’intervalle 75-82 °C. Le premier ventilateur (situé sous la carte) pousse l’air et le renvoie sur un des radiateurs. L’air encore chaud est majoritairement envoyée à l’extérieur du boîtier. Le second ventilateur (situé au dessus de la carte) aspire l’air via un deuxième radiateur ; c’est ainsi que cet air est expulsé vers le haut, tout droit vers le refroidisseur CPU.

Cette façon de procéder a l’avantage de préserver les ventilateurs, mais aussi les oreilles des joueurs. Il ne s’agit pas d’une carte silencieuse, mais le son produit par la ventilation est correct et n’est pas de nature à déranger qui que ce soit, les joueurs comme les voisins.

Description physique de la carte

Physiquement, ce bijou de Nvidia est assez impressionnant. Elle est plus imposante qu’une graphique classique, avec des dimensions de 31,3 X 1,8 cm.  Sur le sens de la hauteur, elle occupe 3 slots PCI ; en d’autres termes, il faut avoir assez d’espace pour la loger. Les matériaux sont de très bonne qualité, et le design est spectaculaire.

On note la présence de 4 sorties vidéo : 3 DisplayPort 1.4 ainsi qu’une HDMI 2.1. Celle-ci a la capacité de gérer un signal 8K HDR. Pour ce qui est moteurs internes, celui d’encodage vidéo reste le Nvenc de 7e génération, et le moteur dédié au décodage est amélioré avec la gestion des flux AV1.

Sa consommation électrique

La GeForce RTX 3080 est très énergivore. Elle consomme en moyenne 350 Watts : c’est en quelque sorte le prix à payer pour profiter de ses grandes performances. Pour ce qui est de son alimentation, cette carte graphique de Nvidia a maintenu son connecteur à 12 broches. Son adaptateur permet l’utilisation de 2 câbles PCIe à 8 broches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici